Actualités de Martinique - Madinmag - Avril 2018

Actualités de Martinique - Madinmag - Avril 2018

le MERCREDI 11 AVRIL 2018

A l’école de la citoyenneté Par Julie Clerc
Vivre ensemble, une question qui résonne en ces temps de bouleversements présents et futurs, si l’on considère les conflits guerriers de ce monde et le dérèglement climatique comme autant de vecteurs qui vont puissamment recomposer les équilibres démographiques et économiques de la planète. Le vivre-ensemble, un défi quotidien, un effort de conscience, car pour bien interagir avec l’autre et faire de cette rencontre une synergie positive, il faut être en paix avec soi-même, avec son histoire et tolérer les différences de l’autre. Pour bien vivre ensemble, pas de recette donc : plutôt une démarche à adopter.

Comme nous l’ont si bien rappelé les spécialistes que nous avons rencontrés pour vous proposer ce dossier – les sociologues Alain Touraine et Patricia Braflan-Trobo, et le psychologue Raphaël Spéronel – il est ici affaire de démocratie, dont le seul fondement légitime est le respect de droits universels garants de l’équité entre citoyens. Réjouissons-nous, car dans notre pays où la république garantit pour tous les mêmes droits civiques et d’accès aux soins et à l’éducation, les bases du bien vivre-ensemble sont posées. Réjouissons-nous aussi du métissage historique, culturel et affectif, qui façonne nos départements et leur offre une incomparable capacité de rebondir. Un métissage qui « est une perfection si elle est construite dans le respect de la démocratie interne, d’équité et d’égalité, sur un rapport citoyen donc », comme le souligne Raphaël Spéronel. Le bien vivre-ensemble est un chantier colossal, d’un intérêt capital, qui peut guérir les blessures de l’histoire, réelles et imaginaires et déployer une sociabilité élargie. Alors osons, à la faveur de notre tradition d’oralité, ouvrir le débat public, confronter les opinions et faire émerger des initiatives innovantes au service du vivre-ensemble.
 
Les news de Martinique : MADINMAG

Du béton en matière recyclée

Le Concours des Outre-Mer Durables 2018 a permis de distinguer l’Espace Sud Martinique, lauréat du 1er prix, pour son programme « verre le tri ». Depuis 2013, le verre de récupération est transformé en sable et en gravier de verre. Se substituant au sable et au gravier naturels, issus des carrières, il entre pour 70% de la composition de socles en béton qui servent ensuite à l’aménagement au sol de l’Espace Sud. Ce projet d’économie circulaire autour du verre issu de la collecte sélective a permis en l’espace de quatre ans, de fabriquer 444 dalles en « béton de verre » utilisées comme socles pour les bornes de tri.

Tourisme : record historique

En 2017, plus d’un million de visiteurs ont passé des vacances en Martinique. Un record salué par le comité martiniquais du tourisme (CMT) qui repose principalement sur l’augmentation de 38% des touristes de bateaux de croisière avec 467.021 visiteurs et une progression de de 3% des vacances de séjour soit 536 000 visiteurs.

Équipe au complet pour le Parc naturel marin


Le tout premier conseil de gestion du Parc naturel marin de Martinique a permis d’élire Olivier Marie-Reine comme président pour cinq ans, ainsi que ses trois vice présidents. Cette réunion a également permis d’aborder les prochaines échéances du Parc avec l’arrivée de cinq agents en cours de recrutement. Cette équipe composée d’un directeur, de trois chargés de mission et d’un chargé de communication a pour mission d’apporter des éclairages techniques et scientifiques et de mettre en œuvre les projets et actions choisis par le conseil de gestion. Le Parc fait partie de l’Agence française pour la biodiversité, un établissement public du ministère de la Transition écologie et solidaire, et dispose d’un budget de 300 000€ pour 2018.

Économie : plus d’infractions… mais moins qu’en Métropole

Dans le bilan Sécurité 2017 que vient de rendre public la préfecture de Martinique, les escroqueries et infractions économiques et financières ont été en hausse de 8,8% l’an dernier, avec 1191 faits contre 1095 en 2016. Malgré cette tendance à la hausse, en rapportant le taux d’infractions au nombre d’habitants, la Martinique reste en-dessous de la moyenne nationale avec 3,82 cas pour mille contre 6 pour mille.

La Martinique vue du ciel


Drone Caraïbes a créé un circuit interactif de la Martinique. Beaux et spectaculaires, les clichés saisis entre 30 à 700 mètres d’altitude font survoler la côte, les plages, les sentiers, les falaises et les églises de l’île. 23 communes côtières racontées en 92 vues panoramiques aériennes, la Martinique comme nous ne l’avons jamais vue.
www.skyzup.com

Ajoutez un commentaire