Le mois de l'Afrique

  • Fonds Saint-Jacques, Sainte Marie
  • Du 07 mai 2010 au 28 mai 2010
  • 0596 69 10 12

SAMEDI 08 MAI 2010 « Tanboukongodjiné »
Alfred Varasse ( cf photo)  tanbouyé martiniquais chemine depuis 45 ans avec le tambour.En 1976, Aimé Césaire le choisit pour initier toute une nouvelle génération de tanbouyés martiniquais. C’est depuis là, qu’émerge dans sa vision, le concept « tanboukongodjiné », soit, l’expression « mawon » du tambour qui se soustrait aux conventions établies, pour retrouver les savanes de sa liberté, conduisant notre culture vers d’autres formes de rythmes et tambours populaires, la thérapie par le tambour ou encore la dimension sacrée du tambour.« Tanboukongodjiné » est une réalité concrète aujourd’hui, Eugène Mona est alors l’un de ceux qui l’ont révélée. Au programme :Une quarantaine de percussionnistes et chanteurs, évoluant dans une démarche de recherche pour reproduire « les mouvements de la nature et du temps » tout en rythmes et en sons chargés de vie et de vibrations positives, vous feront vivre un voyage musical peu ordinaire.Salle La Purgerie
15h-17h : Conférence –Débat « Tambou Kongodjiné ou l’expression marron du tambour à la Martinique»IIntervenant : Alfred VARASSE
17h : Prestation musicale « Tanbou sakré »Avec Alfred VARASSE ses musiciens
______________________________________________
Du 14 au 20 Mai 2010 « Les Arts à l'école » 7ème édition
En partenariat avec la Délégation Académique aux Arts et à la Culture du Rectorat (DAAC) Depuis 2003, le CCR Fonds Saint-Jacques apporte son soutien à la création artistique dans les écoles. Pour sa 7ème édition, le site accueillera des expositions et des prestations artistiques des élèves de primaires, collèges et Lycées de toute la Martinique.
Vendredi 14 Mai : Ouverture et vernissage des expositions
Mardi 18 & Mercredi 19 : Prestations artistiques (danse, musique) Salle La Purge
_________________________________________
Lundi 24 Mai 2010 « African liberation day» Dans le cadre de la commémoration du 47ème anniversaire de la création de l’Organisation de l’unité africaine. L’association Ethiopia Africa Black International Congress organise une manifestation culturelle afin de réaffirmer notre attachement à nos racines africaines, mais aussi de rendre hommage à Haïti et au rôle primordial joué par les Haïtiens dans l’essor du panafricanisme. Rassemblés à Addis Abéba du 23 au 25 Mai 1963, les chefs d’Etat de l’Afrique libre prirent la décision de se réunir au sein d’une organisation supranationale. C’est ainsi que la Chartre de l’Organisation de l’Unité Africaine fut ratifiée le 25 Mai 1963.
Au programme
10h : Conférence « Haïti et l’essor du panafricanisme »
12h-18h : - Animations musicales autour du tambour
-Echange avec des universitaires et sociologues de toute la Caraïbe
-Expositions sur la contribution historique des grandes personnalités noires
-Marché agricole et artisanal Salle La Purgerie et jardins
_____________________________________________
Jeudi 27 Mai 2010 « Chemins de liberté »10h
« Chemins de liberté » nous retrace à travers une mosaïque haute en couleur l’épopée d’un peuple depuis un village d’Afrique jusqu’aux racines profondes d’une terre d’adoption.
Création collective sur le thème de l’abolition de l’esclavage avec la participation des usagers et l’équipe d’encadrement de l’Hôpital de jour de Trinité. Sous la direction, de Joël SORRENTE (animateur et conteur).
Salle La Purgerie
________________________________________________
Samedi 29 Mai 2010
18h : Ouverture de l’exposition « UN PONT AU DESSUS DE L’ATLANTIQUE »En partenariat avec les Archives Départementales
L’exposition « Pierre Verger : Un pont au-dessus de l’Atlantique. Regard sur les cultures afroaméricaines du plateau des Guyanes » se compose de 84 photographies tirées par le laboratoire de Silvio Pinhatti à Sao Paulo à partir des négatifs originaux de Pierre Verger. Elle présente au public 34 vues inédites réalisées en 1948 au sein des sociétés « post-marrons » Ndjukas sur la rivière littorale Cottica au Surinam. Au-delà du témoignage intemporel et universel qu’elle nous a laissé, la rencontre avec ces sociétés fluviales et forestières issues du marronnage considérées alors et encore à l’heure actuelle comme les cultures noires américaines où l’héritage africain était resté prédominant, a été déterminante dans la confirmation de la vocation « afro-américaine » de Verger. Cette série est enrichie, suivant la perspective transculturelle et comparative des « flux et reflux » chère à l’auteur, par 50 clichés portant sur les cultures et religions de Salvador de Bahia, Belém, Cuba, Haïti, la Guadeloupe, la Martinique et les sociétés du Golfe du Bénin… L’identification des sujets photographiés par Verger a constitué l’aboutissement intellectuel et éthique de cette exposition conçue, suivant la voie ouverte par l’auteur, sur le principe de la restitution et des retrouvailles entre les cultures noires américaines, leur histoire et leur patrimoine.Exposition visible du 29 Mai au 11 Juin (Lundi au vendredi de 9h à 16h) Salle La Purgerie
19h : CLÔTURE du « MOIS DE L’AFRIQUE » SWARE KONT’ dans les jardins avec nos conteurs traditionnels de toute la Martinique

Ajoutez un commentaire