La réparation de la victime et le procès pénal

La réparation de la victime et le procès pénal

le LUNDI 20 AVRIL 2009

La réparation de la victime et le procès pénal ,le vendredi 24 Avril 2009 à 17h30 À l’Habitation la Fontane, 151 route de Balata à Fort-de-France.
Dans la continuité de la Journée Internationale des Victimes du 22 février 2009, L’ADAVIM (Association Départementale d’Aide aux Victimes et de Médiation Pénale de Martinique), a le plaisir de vous inviter
à la conférence-débat qu’elle organise, en collaboration avec l’INAVEM (Institut National d’Aide aux Victimes et de Médiation), sur le thème : La réparation de la victime et le procès pénal ,le vendredi 24 Avril 2009 à 17h30 À l’Habitation la Fontane, 151 route de Balata à Fort-de-France
Intervenants : Marie-France STEINLE-FEUERBACH, Docteur en droit privé et sciences criminelles et Carole DAMIANI, Docteur en psychologie,
Le statut de victime interpelle n’importe lequel d’entre nous, parce que n’importe lequel d’entre nous peut se retrouver dans cette position inconfortable à la suite d’une infraction pénale (Vol, viol, escroquerie, accident de la circulation etc…)Dès lors, il est important pour les socioprofessionnels amenés à recevoir les victimes d’infraction (services sociaux, médecins, gendarmerie etc.…), autant que pour le grand public, de savoir comment est prise en compte la réparation de la victime dans le procès pénal.

L’ADAVIM, Association Départementale d’Aide aux Victimes et de Médiation Pénale de Martinique, est une association Loi 1901, investie d’une mission de service public par le Ministère de la Justice, afin d’aider les victimes par une prise en charge globale qui prend compte à la fois la réalité psychique et la réalité judiciaire de leur situation.Informations : 0596 51 31 28

Ajoutez un commentaire