Césaire et le créole

Césaire et le créole

le MERCREDI 09 DéCEMBRE 2009

Conférence-débat de M. Rodolf Etienne ( photo ci-contre), sur le thème « Césaire et le créole ».Le jeudi 10 décembre 2009 à 18 heures 30 précises, dans l'ancienne distillerie de l'Habitation Clément au François. Cette rencontre est organisée par l'association Tous Créoles.
Roger de JAHAM ( coprésident ) de l'association Tous Créoles : Aimé Césaire et le créole ! Le sujet a beaucoup fait couler l'encre. Il a fait l'objet de nombreuses recherches. Comme par exemple dans "Aimé Césaire" de la spécialiste Lilyan Kesteloot en 1989, ou encore dans "Une Traversée paradoxale du siècle" de l'écrivain martiniquais Raphaël Confiant, en 1994. De manière lapidaire, dans "Les créolistes et Aimé Césaire : une filiation complexe", l'universitaire Jeanne Chiron, écrit : "Césaire aliéné ?". Ces questions sont, il est vrai, lourdes de sens et d'interprétations et apparaissent à l'examen, pour certaines, plus fanatiques que sincères. Cet exposé tend à rendre évident le réel intérêt d’Aimé Césaire pour la langue et l’identité créoles. Il permet ainsi de se familiariser avec une portée de l’œuvre césairienne souvent négligée, redonnant au chantre de la négritude sa véritable place dans le combat pour la valorisation des valeurs créoles. Aimé Césaire apparaît, au final, comme un précurseur.
Rodolf Etienne:Journaliste, Rodolf Etienne a publié « Lézenn » (Editions Le Serpent à Plumes. 2005), traduction créole de « Les Indes » et « Misyé Toussaint » (Presses Nationales d’Haïti. 2008), traduction créole de « Monsieur Toussaint », d’Édouard Glissant.

Ajoutez un commentaire