Frappadingue matinik X'Trèm : inscriptions encore possibles

Frappadingue matinik X'Trèm : inscriptions encore possibles

le MERCREDI 11 JANVIER 2017

Frappadingue matinik X'Trèm : inscriptions encore possibles. La 1ere Frappadingue Matinik X'Trème se déroulera le dimanche 22 janvier sur le site de la Pointe-Courchet au François.
Près de 2 000 participants sont déjà inscrits. Sportifs aguerris ou novices, dingues et courageux, ils attendent cette course à obstacles délirante. Objectif : participer, déguisé de préférence, et arriver au bout du parcours. C'est le premier rendez-vous sportif majeur du Carnaval 2017.


 10 km en pleine nature , 27 obstacles , 200 M de dénivelée
Cette première course Frappadingue organisée en outre-mer propose un parcours de près de 10km en pleine nature parsemé d'une trentaine obstacles : cordes à grimper, monkey bar, murs de bois, traversée en eau, reptation, etc.
Le parcours a une dénivelée positive de 200m. Le départ sera donné au Stade Municipal, les coureurs longeront les berges du canal, traverseront le bras d'eau à deux reprises en passant par la place des Fêtes.
Ils longeront le lotissement du Môle avant de s'engouffrer dans la forêt de Pointe Courchet. Un passage pâr le Camp militaire avant de retourner, par Trianon, au Stade Municipal. Un point de ravitaillement est prévu à mi-parcours.
 
Décors made in Madinina !
La Frappadingue utilise les décors naturels du François entre terre, mer et cours d'eau.Les « ateliers », réalisés pour la plupart en Martinique, se font avec les équipes des Services Techniques de la Ville du François. Les obstacles sont réalisés avec des matériaux locaux ou achetés localement 
Un briefing de course sera organisé le dimanche 22 janvier à 6h00 sur le Complexe Sportif de Trianon. Le premier départ est prévu  à 7h00 aux abords du Stade municipal. Les coureurs s’élanceront ensuite par vagues de 150 toutes les 10 minutes. Les inscriptions sont encore ouvertes sur http://www.frappadingue.net
 
Plus d'infos sur Facebook https://www.facebook.com/villedufrancois/

Ajoutez un commentaire